Les vœux du Maire (suite)

samedi 19 janvier 2008 par sam

Comme évoqué dans l’article précédent, le maire a prix les concitoyens de Brumath doublement en otage :


- par l’attribution des prix de fleurissement des maisons et bâtiments de la ville. Ce n’était ni le lieu, ni l’heure de le faire. On constate encore une fois la politique clientéliste du maire et de ses proches collaborateurs.

Aux personnes qui n’ont que de faibles possibilités de fleurissement* :

3 pots sur le rebord de la fenêtre, l’un avec une touffe de persil, l’autre avec un brin de ciboulette et le troisième avec une pousse de thym ; à celles-là, on n’y a pas pensé. A ceux qui n’ont que ça pour se donner un peu de goût à la vie. Parce que la vie est devenue trop chère, parce que nous avons oublié les principes même de notre république : Egalité, Liberté et Fraternité.


- Par l’arrosage infect (je n’emploie pas le mot D... de Fadela AMARA, qui est également approprié) de propagande UMP et Sarkosiste de notre député LOOS. La parole de Sarkoleon 1er, la nouvelle Bible illustrée où les images ne collent pas avec le texte, le IIIème ENPIRE, n’a pas sa place dans notre république. Un empire où l’on crée de nouvelles dynasties par renvois d’ascenseurs, l’un est suppléant de l’autre, la prise de risque minimale.

Faites un beau voyage*

Strasbourg, première destination souhaitée, de ceux qui veulent tout simplement y aller travailler et qui doivent se lever tôt et se coucher tard parce que le nombre et les horaires des trains sont insuffisants. Alors commençons à voyager utile en Alsace.

Travailler plus pour gagner plus*

Ça veut aussi dire mettre les infrastructures en place pour le permettre. Quand une personne travaille, elle ne peut le faire seule, déjà pour des raisons de sécurité. Encore un slogan, irréaliste. Les chiffres vont parler, l’URSSAF va avoir des chiffres d’heures supplémentaires en très nettes augmentation, elles n’ont jamais été comptabilisées auparavant.


Alors, qu’avons nous entendu comme vœux ?

Pas grand chose, hormis que l’actuelle municipalité avait suffisamment pris d’engagements sur l’avenir que, quelque soit le changement, ça ne changerait pas.

Prenons le au mot, changeons pour voir.

* Extrait des discours de nos élus

sam

Vous noterez que les Vœux du Maire ont été classés dans la rubrique Elections Municipales 2008, compte tenu des propos tenus et de la propagande faite par MM. LOOS et SCHREINER.