Rubrique : Cycle : la solidarité à l’épreuve et pour quel avenir ?

La solidarité à l’épreuve et pour quel avenir ?

La canicule de l’été a été révélatrice de bien des problèmes touchant à la solidarité au sein de la société et entre les générations. Elle a aussi donné lieu, suite aux drames de l’actualité et aux problèmes révélés qui sont loin d’être résolus, à bien des réactions, débats et rapports. C’est sur le thème général de « la solidarité à l’épreuve et en devenir » que l’association Citoyenneté et Démocratie Locale organise un cycle de trois conférences-débats.

Les conférences se dérouleront à la Salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, à partir de 20 heures, les mardis 4 novembre, 25 novembre et 9 décembre.

La première permettra de faire le point sur l’évolution de « la place de la santé dans la société ». Le professeur Claude Régnier, démographe, président de l’Observatoire régional de la santé, fera un tableau des mutations d’ampleur auquel le système de santé a dû et doit faire face de nos jours. Il traitera de la situation en Alsace.

La seconde portera sur un sujet non moins crucial pour l’avenir, notamment en cas de canicule ou autre catastrophe. A savoir : « la préservation de l’eau comme ressource naturelle ». Le conférencier sera Jean-Laurent Vonau, spécialiste de la question en Alsace. Outre ses fonctions de conseiller général de Soultz sous Forêts, il préside l’Agence locale de l’eau, le mot local étant à comprendre ici dans sa dimension « régionale ». Jean-Laurent Vonau est aussi membre du Conseil d’administration de l’Agence de Bassin Rhin-Meuse.

La troisième conférence-débat sera consacrée aux personnes âgées, autrement dit aux aînés. C’est une spécialiste de gérontologie, médecin hospitalier au Centre hospitalier universitaire de Strasbourg, qui traitera de la solidarité inter-générations. Le Dr Anne-Marie Gitz, responsable du diplôme de gérontologie générale à la Faculté de médecine, abordera ce sujet sous l’intitulé suivant : « L’avancée en âge et la solidarité ». L’expression retenue traduit un regard nouveau sur les divers « âges des êtres humains ».

Comme d’habitude, l’entrée de ces conférences-débats est libre avec une possibilité de participer aux frais de l’association qui ne dispose que des ressources de ses membres.

Articles de cette rubrique