ENQUETE PUBLIQUE SCOTERS

jeudi 1er septembre 2005 par mth67

Reprise de l’article du site de Brumath, l’information me semble importante :

Le SCOTERS - Schéma de cohérence territoriale de la Région de Strasbourg - est le document d’urbanisme qui, en rendant cohérentes les politiques publiques qui traitent de l’habitat, des déplacements, de l’environnement et du développement économique, trace pour les 10 à 20 prochaines années l’avenir de la région de Strasbourg.

Après avoir soumis le projet SCOTERS à ses membres et à ses partenaires pour en recueillir les avis, le Syndicat mixte le soumet à enquête publique pour permettre aux 600 000 habitants des 139 communes constituant la région de Strasbourg de donner leur opinion.

L’enquête se déroulera du 3 octobre au 16 novembre 2005 à l’Hôtel de Ville de Brumath. Elle permet aux habitants de prendre connaissance de l’intégralité du projet SCOTERS en consultant le dossier d’enquête, de rencontrer les commissaires enquêteurs et de donner leur avis sur le projet.

Le dossier d’enquête publique présentant l’intégralité du projet SCOTERS et le registre destiné à recueillir les avis sont à la disposition des habitants, du lundi au vendredi de 8h 15 à 12h et de 14h à 18h.

Un commissaire enquêteur tiendra une permanence en Mairie le :

MERCREDI 9 NOVEMBRE de 9h à 12h

Répondre à cet article
commentaires
  • Réponse à l'article : > ENQUETE PUBLIQUE SCOTERS

    12 septembre 2005 à 17h20, par Initiativedemocratique

    Le mot SCOTERS peut se lire : "Schéma de Cohérence Territoriale de la Région de Strasbourg" comme vous l’avez indiqué mais peut aussi se comprendre avec une autre lecture : Schéma de Cohérence et d’Orientation Territoriale de la Région de Strasbourg".

    Ceci dit il faut consulter le site : www.scoters.org puis essayer de comprendre entre les mots et les lignes pas notées voire pas indiquées.

    En substance ce scoters est une véritable usine à gaz qui va bien arranger les affaires de Strasbourg sinon la CUS et surtout pour le moment un trop fameux tandem !

    Je vous donne rendez-vous, pour une plus ample lecture sinon explication, d’ici quelques jours. Mais je pense que mes propos futurs vont mettre en colère un vice-président.

    Il faudra aussi que je vous tienne au courant des deux réunions publiques à Brumath (en notre -chère- hôtel de ville) concernant ce scoters.

    Répondre à ce message